La Santé
- 760 aff. -

Notre aide avec ce comparatif des aides auditives

Il existe différentes sortes d’appareils auditifs à savoir les contours d’appareil qui sont les plus ordinaires : ce modèle dispose d’un réglage de volume et alimenté par une pile avec une autonomie de 15 jours environ, l’intra-auriculaire est un modèle plus sophistiqué car il est placé à l’intérieur de l’oreille.

Son utilisation est réservée aux patients qui ont un conduit auditif plus large. Le troisième modèle est l’appareil à conduction osseuse destiné pour les personnes souffrant un double trouble auditif. Les personnes qui ne perçoivent aucun bruit ni à l’oreille droite ni à l’oreille gauche.

Quels sont les facteurs d’un trouble d’audition ?

En premier, les facteurs sont variés. L’une des facteurs peut être purement génétique. Des gènes qui se transmettent de génération en génération. C’est un cas invincible mais les solutions existent pour tous les niveaux de troubles. En second lieu, il faut savoir que nos oreilles à un seuil de décibels.

Une fois que cette limite est dépassée, le tympan risque d’être endommagé. Pour ce faire, évitez de s’exposer à un endroit où les bruits sont trop élevés (les bruits d’haut parleur, les bruits des avions prêt pour le décollage, …). Surtout, face à ces bruits, ayez l’habitude de boucher les oreilles.

Quel genre d’appareil auditif doit-on choisir ?

En effet, beaucoup de fabricants conçoivent des aides auditives plus performantes comme expliqué sur ce comparatif sur les aides auditives, innovantes et même à des prix abordables. La surdité étant encore légère, vous en serez pas obligé de vous faire diagnostiquer.

Tant que la perte d’audition est corrigible n’excédant pas les 20 dB, les aides auditives s’adaptent à tous types d’oreilleS. Un fabricant plus connus sur le marché propose des modèles préréglés. D’autres encore proposent des essais gratuits au niveau des pharmacies afin de connaitre le niveau moyen de perception de bruit.

Laissez votre commentaire à propos de cet article